Écla Aquitaine
37 Rue des Terres Neuves,
33130 Bègles
Tel : 05 47 50 10 00

Contact > mma.contact@ecla.aquitaine.fr

Notice manuscrit

Processus contra omnes fugitivos civitatis Barbastri
Procès contre les contumax de Barbastro

  • Droit : Domaine Public / Bibliothèque de Bordeaux
  • Langue : Latin
  • Source : ms 1177-40, Bibliothèque/Médiathèque, Bordeaux
  • Période : Moyen Âge
  • Collection : Fonds anciens
  • Type de support : 72 feuillets / Papier / 220 x 155 mm
  • Auteur :
  • Date : 1399 - 1498
  • Sujet : Hérésie -- Procès / Inquisition / Aragon (Espagne) / Barbastro (Espagne) / Contumace / Juifs -- Espagne

Description

Ce manuscrit fait partie d’un lot de documents acquis par la ville de Bordeaux vers 1880 et déposés à la Bibliothèque municipale. Il s’agit d’archives de l’Inquisition en Aragon au XVe siècle, plus précisément entre 1485 et 1492. Au XIIIe siècle, l’équilibre social qui avait prévalu jusque là entre les populations des trois confessions chrétienne, juive et musulmane dans l'ensemble de la péninsule ibérique, est rompu, aux dépens de la population juive. Mesures discriminatoires et décrets d'expulsion poussent ces derniers à choisir entre l'exil et la conversion. En 1391, a lieu la grande révolte contre les juifs de Séville, sous l’incitation de l’archidiacre Fernan Martinez ; 4000 juifs sont alors tués tandis que les synagogues sont incendiées. Ces manifestations ségrégationnistes se répandent dans l'ensemble des royaumes de la péninsule, notamment en Aragon. Les conversions de force et les tueries entraînent la diaspora du peuple juif ainsi que l’apparition des conversos, juifs convertis, qui continuent à pratiquer leurs rites en secret. En 1469, Ferdinand d’Aragon épouse Isabelle de Castille. En 1478, sous l'influence des Rois Catholiques, le pape Sixte IV crée l’Inquisition espagnole, dont le Tribunal entre en service en 1480. S'élance alors une vague de procès pour hérésie et apostasie, dont les juifs et conversos seront les principales victimes. Ce procès de 1490-1493 est jugé par le révérend Pierre de Valadodid, maître en théologie, prieur du couvent de Medina del Campo, de l’ordre des Frères prêcheurs. Plusieurs « contumax », ou rebels, de la ville de Barbastro sont jugés : Coloni, juif ; Franciscus Lunel, prêtre, dégradation ecclésiastique ; Jacobus de Casafranca ; Francina de Exea, femme de Miguel Exea ; Maria Francina, belle-mère d’Exea ; Fernando Falcon. Ils sont tous livrés au bras séculier et condamnés au bûcher. Le seau de l’Inquisition est présent sur une des pièces du dossier.

Bibliographie

Béatrice LEROY, L’Espagne des Torquemada : catholiques, juifs et convertis au XVe siècle, Paris, Maisonneuve et Larose, 1995
Jean-Pierre DEDIEU, L’inquisition, Paris, Les éditions du Cerf, Bref, n°2, 1987
Bartolomé BENNASSAR (dir.), L’inquisition espagnole : XVe-XIXe siècles, Paris, Hachette, Pluriel, 1979
Tout afficher