Écla Aquitaine
37 Rue des Terres Neuves,
33130 Bègles
Tel : 05 47 50 10 00

Contact > mma.contact@ecla.aquitaine.fr

Notice manuscrit

Peregrin (Le), trad. en français

  • Droit : Domaine Public
  • Langue : Françaism
  • Source : ms 0695, Bibliothèque/Médiathèque, Bordeaux
  • Période : Renaissance
  • Collection : Fonds anciens
  • Type de support : 206 feuillets / Papier / 265 x 193 mm
  • Auteur : Caviceo, Giacomo (1443-1511)
  • Date : 1499 - 1598
  • Sujet : Roman médiéval

Description

Ce manuscrit, conçu dans le deuxième quart du XVIe siècle, est à l’origine un roman écrit en italien par Giacomo Caviceo et portant le titre Il Peregrino. Ce roman moral raconte les aventures et les amours contrariés d’un jeune homme nommé Peregrino. Le succès de cet ouvrage remonte jusqu’en France où il est traduit par François d'Assy sous le titre Dialogue très élégant intitulé LE PEREGRIN, traictant de l’honneste et pudicq amour, concilié par pure et sincère vertu. Cette traduction fut publiée en 1527 à Paris par Nicolas Couteau et Galliot Du Pré. Le volume conservé à la Bibliothèque de Bordeaux n’est pas complet. Il débute au folio 1 : « Les divers pensers et cures, sollicitures chargé, prins le chemin devers Boulongne la docte. » et finit au folio 206 : « Perfectum est hujus (sic) opus, die lune, decimo sexto mensis aprilis, millesimo quingentesimo XXV°. ». J. Delpit pense qu’il s’agit d'un manuscrit ayant appartenu au traducteur à cause de la présence de notes de marge ainsi que du mot « Manuscrit » écrit à l’encre rouge. L’épitaphe de Genevre a été ajoutée au folio 187. Il s’agit sûrement de l’épitaphe de Jean Saulx-Tavannes, Maréchal de France, décédé en 1629. Cette même main a ajouté des vers au folio 201v ainsi qu’au folio 205v. Ce volume a appartenu à la Bibliothèque de l'Académie sous le numéro 4078.

Bibliographie

J. DELPIT, Bibliothèque municipale de Bordeaux. Catalogue des manuscrits, t. I, Bordeaux, 1880, p. 267-269.
C. COUDERC, Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France, t. XXIII, 1894, p. 329-330.
C. SAMARAN et R. MARICHAL, Catalogue des manuscrits en écriture latine portant des indications de date, de lieu ou de copiste, t. VI, Bourgogne, Centre, Sud-Est et Sud-Ouest de la France, Paris : CNRS, 1968, p. 119, pl. CLIX.
« Perfectum est hujus (sic) opus, die lune, decimo sexto mensis aprilis, millesimo quingentesimo XXVo. » (f. 206v)
Poss. : “...Tavannes [Autre encre] 1586” (f. 295)
Épitaphe de Genevre [de la même main que mention f. 295] : « Dans ce corps mort icy gisse deux vies esteintes, De Saulx et de Chabot la joye et le bonheur... » (f. 187). Ce texte est signé d’un monogramme où figurent les lettres « J.S.O.V.L.T. ». Sans doute est-ce Jean de Saux-Tavannes, maréchal de France, mort en 1629, qui avait épousé en premières noces Catherine Chabot ; celle-ci mourut en 1587).
M.D. ORTH, « The Prison of Love. A Medieval Romance in the French Renaissance and its Illustration (B.N, ms. fr. 2150) », Journal of the Warburg and Courtauld Institutes, t. 46, 1983, p. 214 n.
Source : IRHT : 4° R 012
Reproductions
- IRHT, microfilm
Tout afficher

Visuels

2 visuels Lecture pleine page